01 Mar

Le sans gluten et sans lactose : un phénomène de mode ?

Rien n’est moins sûre selon la multitude d’études qui émettent un lien entre confort digestif et régime d’exclusion.

 

En effet, l’une des premières raisons qui poussent une personne à évincer de son alimentation le gluten et le lactose est souvent pour améliorer sa digestion et lutter contre certains troubles gênant voir handicapant comme les ballonnements, les diarrhées ou la constipation.

 

Zoomons sur le lactose : Le lactose désigne le sucre du lait. Ce sucre est présent dans le lait animal mais aussi dans le lait maternel.  Le lait maternel étant désigné aux enfants de 0 à 3 ans, ces derniers possèdent une enzyme, appelée lactase, permettant de le digérer.

A partir de 3/4 ans, l’activité de la lactase diminue jusqu’à 90%, celle ci n’étant plus indispensable, la période de sevrage étant largement passée. Naturellement, presque tous les êtres humains de plus de 4 ans devraient donc être intolérants au lactose, par manque de lactase. Cependant, des descendants de peuple d’éleveur de bétail (qui consommaient du lait animal) ont permis à certaines populations d‘Europe du Nord et de Caucase de développer une capacité a maintenir la lactase activée même à l’âge adulte .Toutefois cette population représente 30% des habitants sur la planète et tous les autres ont beaucoup de mal a digérer le sucre du lait, le lactose. En France, plus de 40% de la population ne digère pas le lactose à l’âge adulte, surtout dans les populations d’origine africaine et asiatique.

 

L’intolérance au lactose se manifeste par des douleurs abdominale, des troubles digestifs (alternance diarrhée/constipation) mais aussi des problèmes de peau (acné, eczéma), des douleurs articulaires, des migraines, des troubles ORL …

Le lactose se retrouve dans le lait animal (vache, brebis, chèvre), la crème, les yaourts, les fromages frais, les fromages à pâtes molles et en plus petite quantité dans le beurre et les fromages à parte dure. Une personne intolérante au lactose devra supprimer de son alimentation les produits laitiers mais également la plupart des produits industriels qui contiennent très souvent de la poudre de lait.

 

Zoomons sur le gluten : S’il est souvent reproché à l’alimentation sans gluten d’être un phénomène de mode, c’est parce que le problème du gluten est récent : Sa concentration est bien plus élevée aujourd’hui qu’à l’époque de nos grands parents. Si les farines de blé de l’époque ne posaient pas de problème, celles d’aujourd’hui sont enrichies en gluten afin  d’augmenter le moelleux du pain ainsi que la durée de conservation des aliments ! La dose de gluten retrouvée dans ces farines est donc bien plus élevée aujourd’hui que celle relevée dans les années 50 !

 

Le gluten se retrouve dans le blé mais aussi dans le seigle, l’avoine et l’orge. La protéine du gluten, la gliadine, a la mauvaise réputation d’augmenter la perméabilité intestinale et ainsi le développement d’inflammation et de maladie auto-immune.

 

 

La consommation de gluten et de lactose perturbe donc notre digestion, irrite nos intestins et augmente le risque de réactions inflammatoires.

 

Pour optimiser votre forme et votre vitalité, limitez donc leur consommation et troquez  les produits à base de lait animal par des laits végétaux (type lait d’amande) et les céréales qui contiennent du gluten par du riz, du quinoa, du sarrasin puis toutes les légumineuses et leurs farines : lentilles, pois chiches, haricots secs, pois cassés … Elles sont riches en protéines végétales, fibres, vitamines et minéraux et ont le grand avantage d’avoir un index glycémique bas.

 

Pour cuisiner sans gluten ni lactose sans être un as du fourneau, découvrez les Mix Supplex vous permettant de créer de délicieux cakes, des biscuits, des crêpes, des pancakes … Un mix vous permet de réaliser de nombreuses recettes salées ou sucrées.

En guise de boisson, accompagnez vos préparations d’un verre de lait d’amande sans sucre ou pour les plus gourmands d’un lait d’amande au cacao Supplex !

 

Rédaction : Brune VANNIER-MOREAU – Naturopathe