03 Mai

Adapter son mode de vie au régime sans gluten…

Suite à la découverte de votre intolérance au gluten, vous allez devoir modifier votre mode de vie.

placardIl est important d’organiser vos placards, votre frigo et votre cuisine afin d’éviter toute contamination croisée éventuelle. Emballez correctement vos produits une fois que vous les aurez ouverts.

Conseils Supplex :

– Bien lire les étiquettes lors de vos achats

Ranger séparément vos aliments avec gluten de vos aliments sans gluten

– Dans votre congélateur, étiquetez vos aliments sans gluten afin d’éviter les erreurs.

Nettoyez correctement vos ustensiles de cuisines, casseroles, cuillères…afin d’éviter la contamination lorsque vous cuisinez ou servez à table.

– Si vous utilisez un grille pain, il est conseillé de le nettoyer avant chaque utilisation.

Cuisinez toujours vos plats sans gluten avant ceux contenant du gluten.

– Éviter les mixeurs ou aides mélangeurs, il se peut qu’il y ait des restes de farines

Créez un espace de travail où vous pourrez cuisiner sans gluten sans risque de contamination

mini-caddie-supplexLorsque vous aurez fini de ranger vos placards, faite la liste des aliments que vous ne pouvez plus consommer et allez chercher l’équivalent sans gluten dans vos supermarchés.

La première impulsion sera d’acheter toutes sortes de gâteaux mais vous vous rendrez vite compte que les produits proposés sont assez chers. Ils n’auront pas toujours la même texture, le même gout et la même odeur que les gâteaux avec gluten. Nombreux sont les produits non transformés qui peuvent être consommés par les intolérants au gluten : les viandes, le poisson, les oeufs, le riz, le lait et les légumes, les fruits…Aujourd’hui, une large gamme de produits existent pour les intolérants au gluten. Achetez les basiques afin de vous habituez à ces produits.

Les produits commercialisés sans gluten sont souvent pauvres en nutriments et ne vous apportent pas les apports nécessaires pour une journée. De plus, les gâteaux sont plus gras et plus sucrés qu’à la normal, il ne faut donc pas en abuser.

Supplex propose une gamme sans gluten enrichie en compléments naturels pour vous apporter des nutriments au quotidien grâce aux algues, germes de riz, levure et fibres végétales tous sélectionnés spécifiquement.

La semaine prochaine, nous aborderons les sorties entre amis et les voyages à l’étranger.

 

26 Avr

Diagnostiqué Intolérant au Gluten…

lofo sz l'afdiagVous venez d’être diagnostiqué cœliaque suite à plusieurs examens menés par votre médecin. A partir de maintenant, et en théorie pour le reste de votre vie, vous allez devoir suivre un régime strict sans gluten. Supplex a décidé de vous accompagner dans ce régime en vous apportant pendant un mois des solutions pour vous adapter à la vie sans gluten.

L‘intolérance au gluten est une maladie digestive caractérisée par un atrophie de la muqueuse intestinale à l’origine de la malabsorption des nutriments. La suppression de l’apport en gluten stoppe le processus inflammatoire et rétablit le bon fonctionnement de l’intestin grêle. Le gluten est une protéine présente dans les céréales tels que le blé, le froment, l’épeautre, le kamut, le seigle, l’orge et l’avoine.

Il est important de ne pas faire d’écarts ou d’erreurs lorsque vous êtes déclaré comme étant cœliaque, le régime d’exclusion étant déterminant. Nous vous conseillons de contacter des diététiciennes ou des associations spécialisés. Ils vous informeront sur le régime sans gluten à suivre. Ils vous aideront à lister les aliments sains pour votre organisme. Lors d’un diagnostic récent, il est conseillé d’effectuer un contrôle après 3 mois de régime sans gluten chez le gastroentérologue.

Les contraintes de ce régime sont en général plus lourdes pour les adolescents. De petites doses peuvent être consommées sans qu’il y ait de conséquences cliniques mais parfois la sensibilité peut être plus forte. En pleine croissance, cette pathologie peut entraîner des carences notamment en minéraux et vitamines. Une supplémentation est parfois nécessaire notamment en fer, calcium et en vitamine D.

Supplex enrichi tous ses produits du complexe breveté F.A.L associant 3 algues marines sélectionnées, du germe de riz, des fibres végétales et des levures alimentaires afin d’apporter une réponse sans gluten nutritive pour contribuer à vos apports au quotidien dans le cadre d’un régime adapté à votre pathologie et d’un mode de vie sain.

La semaine prochaine, nous aborderons l’organisation de la maison et les premières courses en tant qu’intolérant au gluten.

22 Avr

Lancement de la campagne « Cuisiner Sans Gluten En Collectivité »

Cuisiner sans gluten en collectivité - Guide AFDIAG 2013 (3D)En partenariat avec des experts, l’AFDIAG prépare une campagne à l’échelle nationale. L’association souhaite sensibiliser les collectivités et les informer sur le régime sans gluten et sur ses contraintes.

Les services de restauration comprenant les cuisiniers, le personnel de service et les diététiciens pourront utiliser le guide pratique de 32 pages distribué à cette occasion. Ils y trouveront des conseils pour développer leurs compétences afin d’éviter les erreurs et la contamination éventuelle lors de la préparation des plats.

La campagne « Cuisiner Sans Gluten en collectivité », validée par des médecins et des diététiciennes, sera lancée le 1er juillet 2013 à l’aide de supports de communication (guide pratique & affiche) disponibles gratuitement en téléchargement sur www.afdiag.fr, sur www.fondation-groupama.com et sur ceux des autres partenaires de cette campagne.

MAJ : Téléchargez le guide pratique et l’affiche à cette adresse : http://afdiag.fr/cuisiner-en-collectivite

17 Avr

Cookies aux pépites de chocolat

 

Préparation : 15 min – Cuisson : 10-15 min

Ingrédients :

  • 100 g de sucre
  • 150 g de pépites de chocolat
  • 100 g de beurre
  • 2 œufs
  • 200 g de Mix Biscuits

1.Préchauffer le four Th 6, 180°C

2. Dans un saladier, versez les 200 g de Mix Biscuits, ajoutez le beurre en morceaux. Mélanger à la fourchette jusqu’à obtenir une consistance sableuse.

3. Ajoutez les œufs battus grossièrement avec le sucre et mélanger pour bien les incorporez.

4. Ajoutez les pépites de chocolat et agglomérez rapidement pour former une boule en pétrissant le moins possible. Enveloppez la boule dans un film alimentaire et réservez au frais 30 min.

5. Sur une plaque de cuisson graissée, déposez des petites boules de pâte assez espacées et aplatissez-les légèrement. Laissez cuire 10-15 min.

6. Dégustez au goûter !

 

27 Jan

Alimentation et diabète

Le Diabètediabete- obesite-1

Qu’est-ce c’est ?
Le diabète est une maladie chronique caractérisée par une augmentation du taux de sucre dans le sang. On distingue principalement 2 types de diabète :
• Le diabète de type 1 :
Il est dû à une insuffisance ou une absence de sécrétion d’insuline, l’hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang, ce qui aboutit à une augmentation de la glycémie.
Il débute en général chez l’enfant ou l’adulte jeune et représente, en France, 10 % des diabétiques.
• Le diabète de type 2 :
C’est le plus fréquent des diabètes, puisqu’il touche près de 90 % des diabétiques. Il est caractérisé par une résistance à l’insuline, c’est-à-dire que l’organisme devient moins sensible à l’action de l’insuline, qui peut être associée, dans certains cas, à une diminution de la sécrétion d’insuline. Le diabète de type 2 survient généralement après 40 ans et est favorisé par un excès de poids et par un mode de vie trop sédentaire.

Quels sont les risques ?
Le diabète n’est pas anodin et a de nombreuses répercussions sur la santé. En se fixant sur les différents organes, l’excès de sucre dans le sang entraîne, à long terme, un certain nombre de complications au niveau des yeux, des reins, des nerfs et des vaisseaux sanguins.
Ainsi, en France, le diabète est aujourd’hui la 1ère cause de cécité, d’amputation et de dialyse.
C’est pourquoi, il est indispensable de prendre en charge correctement et précocement cette maladie, par un traitement médicamenteux, mais également par une alimentation adaptée.

Quelques chiffres
3,5 millions de diabétiques en France
285 millions de diabétiques dans le monde
4 millions de décès dus au diabète, dans le monde en 2010

Comment bien s’alimenter ?
L’alimentation joue un rôle essentiel dans l’équilibre du diabète. Il n’existe pas de régime «spécial diabétique», mais les personnes diabétiques doivent veiller, comme l’ensemble de la population, à avoir une alimentation variée et équilibrée. En cas de surpoids, il sera cependant nécessaire de diminuer les apports alimentaires, afin de favoriser une perte de poids, bénéfique en cas de diabète de type 2.

Pour équilibrer au mieux la glycémie, voici quelques règles à respecter :

Bien choisir les glucides
Les glucides sont les aliments qui vont influer le plus sur la glycémie. Ils ne sont pourtant pas interdits aux diabétiques. Au contraire, comme pour le reste de la population, ils doivent représenter 50 à 55 % de l’apport énergétique total. Mais le choix et la qualité des glucides est primordial.
Ainsi, il est important de :
Limiter le sucre et les produits sucrés qui vont entraîner une augmentation rapide du taux de sucre dans le sang. Leur consommation doit rester occasionnelle, de préférence à la fin d’un repas, car cela perturbe moins la glycémie que s’ils sont consommés seuls.
Privilégier les féculents, sources de glucides complexes. Il est préférable de choisir des céréales complètes : elles sont plus riches en fibres, ce qui ralentit la digestion des glucides et évite une arrivée trop rapide de sucre dans le sang.

Limiter l’apport en lipides
Chez le diabétique, il est important de surveiller les apports en lipides qui ne devraient représenter que 30 à 35 % de l’apport énergétique total. En effet, consommés en excès, ils favorisent le surpoids et l’obésité, ce qui aggrave le diabète.
D’autre part, pour prévenir les complications cardiovasculaires, fréquentes en cas de diabète de type 2, il convient de privilégier les matières grasses d’origine végétale, riches en acides gras insaturés, et de limiter les matières grasses animales, sources d’acides gras
saturés.

Faire 3 repas par jour
et éventuellement un goûter si besoin, et éviter les grignotages.

Garder une activité physique régulière

Intérêt des produits Supplex

Pour répondre aux besoins de tous ceux qui souhaitent limiter leur consommation de produits sucrés, Supplex a développé une gamme non sucrée. Sans sucre ajouté*, les produits de la gamme non sucrée apportent peu de matières grasses et permettent d’équilibrer facilement notre alimentation au quotidien, tout en restant gourmands. Enrichis en algues marines F.A.L.®, ils sont sources de nutriments essentiels. Savoureux, les produits de la gamme non sucrée vous accompagnent à chaque moment de la journée.

✓ Au petit déjeuner
Le Supplex Cao non sucré est riche en fibres, vitamines et minéraux, vous apporte l’énergie nécessaire pour bien démarrer la journée.

Supplex Cao Non Sucré

✓ Au dessert
Les préparations pour flans non sucrés Supplex, riches en calcium, offrent une alternative originale et savoureuse aux produits laitiers ordinaires. Et pour les plus gourmands, le moelleux au cacao et la préparation pour crème pâtissière ou flan pâtissier Supplex vous permettront de concocter de délicieux desserts en un temps record.

SUPPLEX_FLANCHOCO_NONSUCRE_webSUPPLEX_FLANCAFE_NONSUCRE_webSUPPLEX_FLANVANILLE_NONSUCRE_web SUPPLEX_FLANCITRON_NONSUCRE_web   SUPPLEX_FLANABRICOT_NONSUCRE_webSUPPLEX_MOELLEUXCHOCO_NONSUCRE_webSUPPLEX_CREMEPAT_NONSUCRE_web

Selon votre appréciation, vous pouvez adoucir les petits déjeuners et desserts Supplex non sucrés* avec un peu d’édulcorant ou autre, au moment de la préparation.
*Contient des sucres naturellement présents

Découvrez nos gammes complémentaires sur : www.supplex.fr